Carnets de Voyage / Our Dream Adventures : S’adapter à notre nouvelle vie sur la route

Il y a 6 semaines mon mari et moi-même vendions notre maison et la plupart de nos biens, prenions nos 2 enfants et quittions Sydney munis de notre 4×4 et de nos 2 swags. Seules de nouvelles aventures à travers notre magnifique pays nous attendaient…

Cela fait 6 semaines maintenant que nous sommes sur la route mais nous avons l’impression que ça fait beaucoup plus longtemps ! Nous en avons tellement vu, tellement fait et il s’est passé tellement de choses…
Rien n’est pareil, et pourtant, certaines choses n’ont pas changé.

Notre mode de vie est totalement différent maintenant que nous vivons en famille 24h/24, 7j/7. Nous dépendons les uns des autres pour quasiment tout (notre besoin d’espace, d’éducation, de nourriture, d’amour, de support, de consommation d’eau, etc).

Vivre une vie d’aventure sur la route ne veut pas dire que tous nos soucis se sont envolés. Nous ne sommes pas sans problèmes et être ensemble tout le temps veut dire que parfois nous avons du mal à nous supporter. Nous rencontrons toujours beaucoup de défis et il ne s’agit pas simplement de trouver de magnifiques plages et paysages pour se poser.

Cependant, une chose est certaine : depuis que nous sommes partis, la vie semble plus complète et plus naturelle qu’elle ne l’a jamais été.

Les 5 plus gros défis quand on voyage à plein temps

Jeanne Travel On The Road
  • Être ensemble 24h/24 & 7j/7 sans aucune opportunité de babysitting !

En gros, nous n’avons jamais de pause en solo ! Il est très difficile d’avoir des moments romantiques en couple car nous sommes aussi fatigués que les enfants une fois le soleil couché…

  • Gérer notre consommation d’eau

Cette expérience nous a ouvert les yeux sur la quantité d’eau que nous consommons dans notre vie quotidienne (laver la vaisselle, tirer la chasse d’eau, se laver, faire la cuisine, faire le ménage, etc) !! Ça fait presque peur. Nous avons une capacité d’à peu près 200L et elle s’épuise très vite.

  • Recycler, recycler, recycler !

Nous avons toujours géré notre recyclage à la maison mais quand on voyage, il est beaucoup plus difficile de trouver des poubelles de recyclage. Cela veut dire que nous devons être organisés et garder nos déchets jusqu’à ce que l’on en trouve enfin, que ce soit dans un caravan park, un centre commercial ou bien une station de recyclage municipale.

  • Trouver du temps pour travailler

Je travaille sur la route et c’est très difficile ! La vie de rêve du #digitalnomad n’est pas faite que de rêve. Il est difficile de trouver du réseau de qualité lorsqu’on voyage principalement en freecamp et avoir les enfants avec soi 24h/24 complique bien les choses !

  • Planifier l’itinéraire au fur et à mesure

Il est déjà bien difficile de trouver du temps pour faire la vaisselle, cuisiner, éduquer les enfants, travailler, installer le campement, ranger le campement alors imaginez en plus trouver du temps pour planifier le reste de l’itinéraire ! Et je n’ai même pas encore mentionné le temps de conduite…

Les 5 meilleurs côtés du voyage à plein temps

Family road trip pink lake
  • Être ensemble 24h/24 & 7j/7

Et oui ! Vous lisez correctement et je me rends bien compte que c’était également dans les 5 plus gros défis 🙂 Mais pensez-y, un jour Thomas et moi sommes tombés amoureux, nous avons ensuite décidé d’avoir des enfants. A ce moment là, nous ne réalisions pas qu’elles passeraient la majeure partie de leur temps à l’école ou à la crèche et que nous aurions ensuite peu d’énergie pour jouer avec elles le week-end… Maintenant, nous sommes ensemble 24h/24 et nous avons vraiment beaucoup de temps de qualité ensemble pour se créer des souvenirs de famille inoubliables !!

  • De nouvelles découvertes et de nouveaux paysages quasiment tous les jours

Nous avons la chance incroyable d’explorer l’un des pays les plus grands et les plus variés du monde, au quotidien ! Ce qui signifie que presque tous les jours nous installons notre campement dans un environnement totalement différent. Nous découvrons de nombreux paysages différents et ils nous offrent tous un choix innombrable d’activités. Nous avons également la chance de voir une grande variété d’animaux sauvages et de vivre parfois côte à côte avec respect.

  • Des opportunités d’apprentissage pour tous

Ce voyage nous enrichit tous tellement et de différentes manières. Nous rencontrons d’autres voyageurs qui partagent généreusement leurs histoires de vie, nous en apprenons sur la culture aborigène, nous découvrons les secrets de la nature et de ce qu’elle nous apporte, nous entendons d’incroyables histoires du passé, nous observons mieux les animaux sauvages et plus encore.

  • Le retour aux choses simples – vivre une vie plus minimaliste

Celui-ci me tient particulièrement à cœur. Je suis vraiment passionnée par l’idée de vivre une vie plus simple. J’ai grandi avec la conviction que l’être humain est fait pour une vie nomade car je me sentais déjà étouffée par la vie de consommation. Je suis moi-même sensible aux sirènes de la consommation et souhaite m’en écarter pour trouver le vrai sens de ma vie. Ressentir la nature, explorer le monde, rencontrer les gens. Vivre sur la route impose une consommation d’eau et d’électricité réduite ce qui est un excellent exercice pour nous montrer à quel point nous en abusons en temps normal. C’est une opportunité pour passer du temps précieux avec sa famille mais également avec d’autres personnes. Cela vous ouvre aux autres et vous fait ainsi développer un respect, et même un amour général, envers d’autres êtres humains. Lorsque vous vous trouvez au milieu de la nature et loin des appâts matériels qu’engendre la ville, vous réalisez qu’en vérité vous n’avez vraiment pas besoin de beaucoup !

  • Gérer son temps comme on le souhaite

Nous ne devons répondre à aucun patriarcat, sauf le soleil peut-être 😉 En gros, nous organisons nos journées comme nous le souhaitons. Nous ne devons pas nous imposer d’horaire précis et n’avons pas à déposer et aller chercher nos enfants à un horaire spécifique. Si je ressens l’envie de prendre une pause lorsque je travaille pour aller me baigner alors je le fais. Si je sens que je peux me le permettre, je ne vais peut-être pas travailler pendant quelques jours et ensuite je me rattraperai lors d’une période de pluie par exemple. Si nous avons l’opportunité de partager une superbe activité de nuit avec les enfants, alors nous irons expérimenter cette activité et elles pourront faire une grasse matinée le lendemain. Ainsi, nous avons une fois pu observer les petits pingouins rentrer de l’océan vers la plage à la tombée de la nuit, quel souvenir mémorable !

En avant vers la suite de nos aventures !

Family Travel Sunset 12 Apostles

Prendre la décision de tout vendre, faire ses valises et vivre une nouvelle vie est peut-être osé. Vivre une vie hors-réseau présente clairement des défis et n’est pas parfait. Je ne crois pas que la perfection existe de toute manière ! Mais ce que cette vie apporte à notre famille est précieux. Nous sommes complètement responsables de l’éducation de nos enfants et nous continuons à développer notre propre éducation, tout ceci en profitant d’une vie simple en osmose avec la nature, les gens et notre propre esprit.

Jeanne Platel Edited 2
Auteur

Jeanne

Fondatrice & PDG

Je suis convaincue que le voyage est une des meilleures méthodes d’éducation et je suis en train de voyager en famille sur les routes de l’Australie avec un 4×4 et une caravane. Nous avons adopté un mode de vie nomade qui nous permet de nous reconnecter avec la nature.

Plus d’articles de cet auteur

Inspirés ?

Organisez votre prochaine aventure avec votre consultant dédié dès maintenant !

Contactez-nous

Newsletter

Get our latest posts and info in your inbox.